Accueil SOCIETE 2ème édition du Prix Philanthropie Ivoire: Plusieurs organisations œuvrant dans le social,...

2ème édition du Prix Philanthropie Ivoire: Plusieurs organisations œuvrant dans le social, distinguées

51
0

La 2ème édition du Prix Philanthropie Ivoire, cérémonie de  de distinction et de récompense des acteurs du social de côté d’ivoire, a tenu toutes ses promesses. En effet, associations, organisations non gouvernementales, etc œuvrant dans le social ont vu nombreuses actions être récompensées. C’était dans la soirée du samedi 24 février 2024, à Cocody, en présence de plusieurs personnalités de haut rang et invités.

Initiatrice du Prix Philanthropie Ivoire, Eva Coulibaly a situé d’entrée l’intérêt de cette soirée. « Nous voulons apporter notre pierre à l’édifice harmonieux de la société ivoirienne grâce  à notre savoir-faire. Aussi matérialiser nos efforts, c’est mieux, mais nous voulons pérenniser nos actions pour améliorer nos acquis en allant plus loin. Le chemin est long », a-t-elle fait remarquer. A l’en croire, le Prix Philanthropie Ivoire fait des adaptations aussi avec le temps et la logique dans le réalisme sociétal de la structure. Reconnaissant que : « les personnalités tout comme les partenaires sociaux sont en renfort à nos actions avec les différents dons au cours de cette sympathique soirée ». Avant d’indiquer que les Ongs et Associations reconnues par sa structure sont les actrices majeures qui concourent à l’épanouissement des communautés vivant en Côte d’Ivoire. Ainsi pour la présente édition de cette cérémonie de reconnaissance, 16 Prix ainsi que des tableaux d’honneurs ont été décernés aux organisations de bienfaisances. En ce qui concerne le Prix Philanthropie Ivoire de cette 2ème édition, il a été décerné à ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Mme Nassénéba Touré. Cela, pour ses actions humanitaires soutenues en faveur de la femme et des plus démunis.

Aussi, plusieurs personnalités ont été nominées à l’image, Koné Ibrahim, président fondateur de ‘’Ong Cœur d’Ange Plus’’. Et ce, pour leurs activités dans le domaine du social. « Il faut reconnaître  les valeurs des associations et  Ongs actives qui font la promotion des actions sociales et autres aides en faveur des populations défavorisées en Côte d’Ivoire, notamment dans le secteur de l’environnement,  cadre de vie et développement durable. Nous sommes d’ailleurs en collaboration avec le ministère de tutelle dans la réalisation  de nos projets, surtout en termes de changement des habitudes des populations pour la salubrité  et la propreté qui sont au cœur de la bonne santé pour tous. Pour cela nous travaillons avec l’Anaged », a affirmé Koné Ibrahim.       

Quant à Mme Farwad, présidente de l’Association des femmes libanaises en Côte d’Ivoire, une organisation qui assure la promotion, l’épanouissement des femmes démunies, la scolarisation des enfants en situation de précarité, a été distinguée pour ses actions philanthropiques en faveur des différentes catégories sociales. Toutefois,  Mme  Farwad et son association se sont assigné comme objectif la lutte contre la pauvreté des femmes et pendant le mois de ramadan. Elle entend offrir des aux déjeuners et dîners aux enfants orphelins en Côte d’Ivoire. « Il faut qu’on demeure toujours ensemble  pour renforcer nos liens de solidarité agissante », a recommandé Mme Farwad.

Armel Roy