Accueil SANTE NAWA / DISTRICT SANITAIRE DE LA SANTÉ:YABAYO CÉLÈBRE LA 71ÈME JOURNÉE DES...

NAWA / DISTRICT SANITAIRE DE LA SANTÉ:YABAYO CÉLÈBRE LA 71ÈME JOURNÉE DES MALADIES DE LA LÈPRE 

44
0

À l’instar du monde entier et toutes les villes de la Côte d’Ivoire, le District sanitaire de Soubré a célébré, le dimanche 25 février 2024, la Journée mondiale des malades de la lèpre. Cette cérémonie marquant la 71ème anniversaire de la lutte contre la lèpre s’est déroulée au foyer des jeunes de Yabayo, une localité située à environ 18 km de Soubré, chef-lieu de la Région de la Nawa.

<<Vaincre la lèpre est à notre portée, ayons la volonté de le faire. La lèpre on en guérit>>. Tel est le message délivré par le Directeur Départemental de la Santé (DDS) de Soubré, Dr Zoni Kouakeu, sous le regard bienveillant des autorités administratives (corps préfectoral), sécuritaire, villageoise, des malades souffrant de la lèpre…

En dépit des efforts consentis par le District sanitaire pour éradiquer définitivement la lèpre sur son territoire, l’on déplore, selon Dr. Zoni Kouakeu, 14 nouveaux cas de la lèpre, contrairement à l’année dernière (13 cas), dans la Région de la Nawa.

 

Célébrée chaque dernier dimanche du mois de janvier, depuis qu’elle a été instituée en 1954 par les Nations unies, cette journée constitue un moment fort de plaidoyer, de sensibilisation sur les facteurs de développement de la maladie mais également un cadre d’échanges et d’évaluation des interventions avec tous les acteurs concernés.

Malgré les défis à relever, l’État de Côte d’Ivoire a consenti des efforts considérables dans la prise en charge médico-sociale des personnes affectées par la lèpre et leurs familles avec l’appui des partenaires.

 

À l’occasion de cette journée de commémoration on note des séances éclatées de dépistage précoce et de sensibilisation sur la lèpre et les Maladies Tropicales Négligées.

 

Dans le contexte actuel de l’objectif « zéro lèpre » en Côte d’Ivoire à horizon 2030, le gouvernement a décidé de retourner à l’origine de la lutte contre la lèpre dans notre pays, dans la localité d’Adzopé, où a débuté l’œuvre charitable de Raoul Follereau.

La lèpre, souvent considérée comme une maladie du passé, est toujours bien présente. Elle frappe 1 personne toutes les 3 minutes dans le monde.

 

Sercom