Accueil A LA UNE Hassan Hayek en garde-à-vue, voici les raisons

Hassan Hayek en garde-à-vue, voici les raisons

392
0

L’activiste des réseaux sociaux et acteur social, Hassan Hayek est en garde à vue à la gendarmerie nationale depuis mercredi 29 novembre 2023. Il doit être déféré devant le parquet pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

Justement quels sont les faits qui lui sont reprochés , et pourquoi Hassan Hayek est-il en garde à vue à la gendarmerie nationale ?

Le site d’information afrikipresse.fr semble en savoir plus. Il a eu  le témoignage exclusif d’une source au fait du dossier.

« Hassan Hayek était dans la circulation lorsqu’il a croisé des motards de la gendarmerie. Les éléments l’ont reconnu et l’ont salué avec affection. En même temps, prétextant un rendez-vous urgent et important, il a demandé leur assistance pour sortir des embouteillages qui étaient en train de le mettre en retard, selon lui. Sans prévenir leur hiérarchie et sans aucun ordre de mission, l’équipe a entrepris de l’escorter pour lui rendre service .

Chemin faisant Hassan Hayek a fait une vidéo de cette assistance irrégulière selon les consignes en vigueur à la gendarmerie. Il a ensuite publié la vidéo sur les réseaux sociaux, en disant que parce qu’il est une personnalité importante et influente , il est escorté alors qu’il était dans un bouchon. Il invitait ensuite ses amis des réseaux sociaux à le joindre dans des cas d’embouteillages pour être ainsi également escorté.

LIRE AUSSI https://afrikexpress.info/hassan-hayek-amere-contre-la-communaute-libanaise-on-ne-vient-pas-dans-un-pays-pour-faire-nimporte-quoi-mais/

Suite à la diffusion de la vidéo , les autorités de la gendarmerie ont ouvert une enquête sur cette vidéo à même de jeter le discrédit sur l’institution, et sur les agissements des agents en faute menacés de conseil de discipline.

Hassan Hayek a ensuite été convoqué pour être entendu. Il ne s’est pas montré coopératif durant la procédure . Il a tenté de banaliser l’affaire. Il a indiqué que personne ne peut lui faire quoi que ce soit dans le pays. Et qu’il était en mesure de faire sanctionner les responsables et autorités de la gendarmerie grâce à ses relations.

Ses propos n’ont pas plu, et ont même envenimé la situation alors que des excuses et regrets de sa part auraient pu apaiser la situation. La gendarmerie a alors requis les instructions du procureur de la République, qui attend devant son parquet Hassan Hayek. Pendant ce temps , de bonnes volontés s’activent pour plaider la clémence auprès de la gendarmerie. Cependant Hassan Hayek semble pour le moment être sans remords , et pas disposé à faire de mea culpa ».

À côté de ce témoignage , la rédaction du site d’information a tenté d’avoir une réaction ou une version d’amis et proches de Hassan Hayek, le vagabond de la charité , pourtant connu pour être respectueux des instructions ivoiriennes. Sans succès pour le moment.

Source: afrikipresse