Accueil A LA UNE Travaux du Métro d’Abidjan : le ministre Amadou Koné visite  la section nord...

Travaux du Métro d’Abidjan : le ministre Amadou Koné visite  la section nord «  Plateau-Anyama »

78
0

Le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, s’est dit satisfait de l’avancée des travaux de construction de la ligne 1 du Métro d’Abidjan. C’était, ce jeudi 1er  février 2024  au cours d’une visite qu’il a effectuée sur le chantier de construction du Métro d’Abidjan allant de la gare Lagune de SITARAIL à Anyama, la section nord de la ligne 1 du métro d’Abidjan. Il était  accompagné d’une équipe de la Société ivoirienne de Construction du Métro d’Abidjan (SICMA), du BNETD et de la SIPF. «  Les travaux de terrassement se poursuivent et le délai de 2027 pour la mise en service du métro devrait être tenu » a annoncé Amadou Koné.

Deux mois après sa dernière visite du chantier de la ligne 1 du métro d’Abidjan, le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné était le jeudi 1er février 2024 à nouveau sur le trajet qui mène du quartier de Plateau ( SITARAIL) à Anyama ( terminus nord) du métro d’Abidjan, à l’effet de s’imprégner de l’état d’avancement des travaux proprement dits après la libération complète des emprises par les populations impactées. Embarqué dans un engin de SITARAIL avec les membres de son cabinet et les partenaires du ministère des transports sur le projet, le ministre Amadou Koné a tenu à parcourir les 20 km de trajet allant de la gare Lagune de SITARAIL à Anyama, la section nord de la ligne 1 du métro d’Abidjan. A savoir du quartier des affaires Plateau à la banlieue Abidjanaise Anyama en traversant les quartiers d’Adjame, Attecoubé, le Banco, Abobo derrière rail.

S’imprégner régulièrement de l’état d’avancement des travaux

C’est une exigence du chef de l’état. Livrer le métro d’Abidjan et le BRT Yopougon-Bingerville en 2027. Projets phares de la politique de développement du transport urbain d’Abidjan, mais également des projets structurants au niveau d’Abidjan et qui  permettront  de fluidifier davantage le trafic routier et d’améliorer la mobilité, la ligne 1 du métro d’Abidjan et le BRT (bus rapide de transit) ou encore bus à haut niveau de service, parfois nommé Busway ou Trambus sont en bonne voie. «  Je suis heureux que les travaux avancent très bien. Que le terrassement se poursuit au-delà de la Y4 jusqu’à Anyama. Nous visiterons la section sud très prochainement.  Merci à toutes les parties prenantes du projet pour la célérité des travaux. C’est aussi le lieu de remercier le ministre de l’Enseignement Technique et de la formation professionnelle qui dans le cadre de l’école de la seconde chance a formé plusieurs jeunes qui travaillent aujourd’hui sur le projet du métro d’Abidjan » a-t-il dit après la visite.

Les travaux des nouvelles lignes de SITARAIL et Métro d’Abidjan de façon concomitante

Les travaux de construction du métro d’Abidjan d’une longueur de 37 km se poursuivent en même temps que la nouvelle ligne du train Abidjan-Ouagadougou d’une longueur de 1.150 km. En effet, si  le métro d’Abidjan desservira sept (07) communes du District autonome d’Abidjan. A savoir Anyama, Abobo, Adjamé, Plateau, Treichville, Marcory et Port Bouët pour une capacité  journalière d’environ 500 000 passagers  à transporter à partir  de 18 stations et 24 ouvrages d’art constitués de ponts rails et ponts route, des passerelles de transparence piétonne ainsi qu’un viaduc de franchissement de la Lagune Ebrié dédié au Métro et contigüe au pont Félix Houphouët Boigny, prévu pour relier la section Nord à la section Sud, le gouvernement ivoirien a également à cœur  la  réhabilitation du chemin de fer reliant la Côte d’Ivoire au Burkina Faso. Ainsi pendant que  la Société de Transports Abidjanais sur Rail (STAR) s’active à la réalisation du projet du métro, SITARAIL s’atèle sur le même  parcours au déplacement de ses rails pour de nouvelles  installations parallèlement aux rails du métro. Enfin si les travaux de terrassement de SITARAIL devraient être achevés en juin 2024, ceux du métro qui se poursuivent devraient terminer juste après pour une mise en service du métro en 2027. Mais bien avant, le design du métro sera présenté officiellement au grand public,  a souligné Amadou Koné.

G. Badiel avec Sercom