Accueil A LA UNE Après la CAN 2023/ Emerse Faé confirmé sélectionneur des Eléphants

Après la CAN 2023/ Emerse Faé confirmé sélectionneur des Eléphants

64
0

Ce qui semblait une évidence, s’est confirmé hier. Emerse Faé, le sélectionneur intérimaire, qui a mené les Eléphants au sacre à la CAN 2023, est confirmé à son poste par la Fédération Ivoirienne de Football.

 

Après l’exploit retentissant réalisé dans la peau du sélectionneur intérimaire, Emerse Faé a désormais le plein pouvoir sur le banc des Eléphants. L’ancien Nantais est confirmé par la Fédération ivoirienne de Football. Idriss Diallo, le patron de la maison de verre, a livré l’information, hier, au cours d’une cérémonie de présentation du trophée de la CAN au siège d’Orange Côte d’Ivoire, partenaire de l’équipe nationale. Ce n’est pas une surprise tant que ça. C’était dans les chaumières. Adoubé par tout un peuple, avec à sa tête le président de la République, l’avenir d’Emerse Faé était parti pour s’écrire dans la durée avec l’équipe fanion de la Côte d’Ivoire. On ne change pas une équipe qui qui gagne, dit-on.

 

Alors que le la Comité exécutif de la FIF ne s’est pas encore réuni en plénière depuis le sacre du 11 février, la décision, selon des indiscrétions, a été actée au cours des dernières quarante-huit heures. Il revient, en effet, qu’Idriss Diallo et ses deux vice-présidents (Malick Toé et colonel Koné Mamadou) se sont entretenus, récemment, pour certainement statuer sur le sort du champion d’Afrique. De sélectionneur des U-23, puis sélectionneur intérimaire, Emerse Faé suit une évolution classique, certes, mais inattendue dans la célérité des faits. Toujours est-il que l’homme, selon ses déclarations post-finale CAN, est prêt pour assumer. « Je n’ai pas démissionné, ce ne sont que de fausses rumeurs. Je serai sur le banc des Eléphants pour les matchs de mars. Objectif la CAN 2025 et le mondial 2026 », avait assuré le champion d’Afrique sur le plateau du Journal télévisé.

 

C’est après la débâcle des Eléphants, le 22 janvier, face à la Guinée Equatoriale (0-4), que le Nantais (40 ans) a été jeté dans le grand bain, après la débâcle de l’équipe nationale à la 3e journée de la CAN 2023 et la démission de Jean-Louis Gasset. Transfigurant le groupe ivoire, il a offert le trophée au pays d’Alassane Ouattara. Emerse Faé, c’est une longue histoire avec le vestiaire orange. Finaliste de la CAN en Egypte (2006), il participera à deux phase finales de Coupe du monde (2006, 2010) sous la tunique orange, avant d’arrêter sa carrière de footballeur à seulement 28 ans, en raison d’un problème cardiaque.

 

Reconverti en métier d’entraîneur, l’ancien milieu de terrain devient, avec cette confirmation, l’un des rares techniciens ivoiriens à diriger le banc de l’équipe nationale. Avant lui, Yéo Martial (champion 1992), Lamah Bamba, François Zahoui… avaient occupé le poste, avec des fortunes diverses.

BS