Accueil CULTURE Festival national des jeux traditionnels : Les festivités prévues en début...

Festival national des jeux traditionnels : Les festivités prévues en début d’année 2024

47
0

La directrice générale des Loisirs (DGL), Isabelle Anoh, a animé un point de presse, hier mardi 28 novembre 2023 à Abidjan-Plateau. Cela, en prélude à la 2e édition du Festival national des Jeux traditionnels (FNJT).

Le comité d’organisation a tenu à informer l’opinion nationale sur l’organisation de la deuxième édition du Concours national des jeux traditionnels en tant que loisirs, du 30 novembre au 11 décembre 2023, suivie de l’organisation de la deuxième édition du Festival national desdits jeux.

La 2ème édition aura lieu, a informé Isabelle Anoh, dans une ville où se déroule la CAN, et dans la période de la compétition qui réunira 24 nations de Football en Côte d’Ivoire. Ces deux activités font suite à celles de l’année dernière qui ont connu un franc succès auprès des populations vivant sur toute l’étendue du territoire national. Ainsi plus de trois milles personnes ont-elles participé, en novembre 2022, au Festival national des jeux traditionnels à Adzopé.

De façon pratique, trois équipes de la Direction de la Valorisation, de la Formation et de la Promotion des jeux traditionnels sillonneront, du 30 novembre au 11 décembre 2023, douze (12) régions, soit trente-sept (37) départements, du pays, pour présélectionner des jeux à présenter au festival.

Il s’agit des régions du Folon, de la Bagoué, du Tchologo, du Gbêkê, du Cavally, du Guémon, de la Marahoué, du Loh-Djiboua, du Bélier, de l’Iffou, du Moronou et du Gontougo. Ces activités, comme l’ont fait savoir les organisateurs, visent la valorisation et la promotion des jeux authentiques des différentes régions de la Côte d’Ivoire. Au niveau des objectifs spécifiques, il s’agit entre autres : d’identifier les jeux traditionnels desdites régions ; d’organiser des confrontations entre les jeux traditionnels communs aux différentes régions et/ou départements ; d’organiser des démonstrations de jeux traditionnels spécifiques à chaque région ; de proclamer les résultats ; de retenir les meilleurs jeux pour le festival ; et de récompenser les meilleures prestations.

Ces projets traduisent la volonté du Ministère du Tourisme et des Loisirs de poursuivre non seulement les efforts de valorisation et de promotion des loisirs endogènes en Côte d’Ivoire, mais aussi et surtout de contribuer à l’éducation des jeunes générations en leur inculquant les valeurs sociales qui s’y rattachent. En effet, sous la pression du modernisme, des pratiques ludiques d’autrefois, si chères à la construction et à la consolidation de l’identité culturelle nationale, sont en train d’être sorties de la mémoire collective au profit d’autres pratiques exogènes.

Ce qui constitue, à terme, un danger pour l’environnement social, voire pour la paix. Fort de cela, des efforts constants doivent être entrepris en vue de ramener la pratique des jeux traditionnels dans le quotidien des ivoiriens. C’est la raison pour laquelle l’organisation du Concours national des jeux traditionnels et du Festival national de ces jeux est envisagée.

Cette conférence de presse, faut-il le souligner, était co-animée avec le Pr Gala Bi Tizié Emmanuel, Directeur de  la Valorisation et de la Promotion des jeux traditionnels à la DGL et son  sous-directeur, Roland Bini.